Show simple item record

AuthorBony, Harold
Date Accessioned2016-09-25T14:25:16Z
Date Available2016-09-25T14:25:16Z
Date of Issue2016-09-25
Identifier (URI)http://hdl.handle.net/123456789/201
AbstractEn Haiti, comme dans de nombreux pays en développement, on assiste à la présence des enfants et des jeunes qui élisent domiciles dans les rues. Ils viennent des milieux défavorisés et sont victimes des actes de violence corporelle, psychologique et langagiere, soit dans leur propre famille, soit dans des familles d’accueil et en domesticité. Cette étude sur les enfants de la rue, à Port-au-Prince vise, entre autres, non seulement à comprendre les raisons qui justifient leur présence dans les rues, mais également à obtenir une meilleure connaissance des relations qui les lient avec l’univers familial dont ils se sont séparés. Abandonnés ou presque à leur sort, ils n’ont personne pour leur inculquer des notions sociales et morales et pour leur faire vivre des valeurs ; conditions essentielles devant les aider à se construire. En plus des compétences en matiere de relations sociales normatives dont ils ne sont nullement dotées, les carences psychosociales et éducatives, et l’inexistence ou le faible revenu substantiel qui les caractérisent en font des parias, aux yeux de leurs propres concitoyens. Donc, ils vivent en marge de la société. L’objectif de cette recherche est d’identifier le lien social existant entre les enfants de la rue et leurs parents; lien associé aux facteurs économique, social, parental, et aux politiques publiques. Diverses techniques de collecte ont été utilisées, entretien semi-directif, entrevue de groupe ou focus-group, observation participante établissent une correspondance entre les hypothèses et les résultats obtenus, correspondance appuyée par diverses théories exposées au chapitre Analyse et Interprétation des résultats. La réalisation de cette thèse requerrait des données empiriques et scientifiques recueillies par une approche qualitative, en réalisant des entrevues individuelles, et des entrevues de groupe afin de mieux cerner la realité des enfants de la rue. Nos enquetés viennent tous et toutes des familles pauvres des zones rurales et des quartiers populaires des centres urbains iv du pays. Nos entrevues ont été réalisées à Port-au-Prince entre les mois de mars et d’avril 2012. Les problèmes socio-affectifs et le faible niveau de revenu quand ce dernier existe, identifiés par les outils de collecte de données et justifiant notre perception d’avant-projet, et l’évidence observable représentent les facteurs déterminants et permanents de la situation vécue par les enfants. Les inégalités sociales criantes sont symptomatiques de l’absence de politique sociale des gouvernants. Il s’établit une corrélation presque totale entre nos résultats et ceux concernant les enfants de la rue d’autres pays en développement. Des recommandations, en termes de conclusion, considèrent la nécessité pour les responsables du pays de tenir compte des retombées d’une politique à la carte pour éviter la paupérisation d’une plus grande partie de la population, par l’implantation d’une politique de justice sociale à travers tout le territoire. Car l’absence de politique publique et de normalisation institutionnelle auront des conséquences négatives pour les couches les plus vulnérables de la société. Enfin, cette étude, malgré son originalité et sa découverte nous permettant d’apporter certaines réponses à des questions, agite des préoccupations toujours pendantes et non élucidées.
Languagefr
PublisherUniversité Laval
SubjectSociologie
SubjectEnfants de la rue
SubjectSociabilité
TitleLes enfants de la rue à Port-au-Prince Liens avec les membres de leurs familles
TypeThesis


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record